Rester assis toute la journée : une très mauvaise habitude

Assise prolongée et travail de bureau

La vie contemporaine est pleine de commodités. Avec la technologie, nous résolvons presque tout par téléphone portable ou par ordinateur. C’est peut-être la raison pour laquelle, que ce soit à la maison ou au travail, la plupart des gens finissent par passer la plus grande partie de la journée en station assise. Mais, contrairement aux avantages supposés énumérés ci-dessus, cette habitude n’a rien de positif pour la santé.

Dans cet article, vous découvrirez les principaux risques pour la santé de ceux qui restent assis trop longtemps, et ce qui peut être fait pour les éviter”.

Trop longtemps assis ? Connaître les principaux risques encourus

Passer des heures et des heures sur une chaise provoque des douleurs dorsales, augmente les risques de développer des maladies chroniques, entrave la circulation, favorise le vieillissement prématuré, entre autres facteurs de risque.

Les personnes qui restent assises au moins quatre heures par jour sont plus susceptibles de développer des maladies chroniques non transmissibles telles que l’hypertension, les maladies cardiaques (qui peuvent provoquer une crise cardiaque) et le cancer.

De plus, les personnes qui restent assises pendant au moins six heures sont plus susceptibles de développer un diabète. Ces données ont été révélées par une enquête menée en 2013 auprès de plus de 60 000 Australiens d’âge moyen.

La prise de poids

Plusieurs recherches établissent une corrélation entre le temps passé en position assise et l’indice de masse corporelle (IMC), qui mesure l’obésité et le surpoids. La tendance, comme vous pouvez l’imaginer, est que l’IMC augmente à mesure que la personne reste assise plus longtemps.

Il est indispensable de comprendre la différence entre obésité et surcharge pondérale et utiliser le calculateur d’IMC

 Peut causer des problèmes de fertilité masculine

Passer beaucoup de temps assis peut réduire la concentration de spermatozoïdes, ce qui peut diminuer la fertilité de l’homme jusqu’à 30 % par rapport aux personnes qui se lèvent au moins régulièrement pendant la journée.

Impact sur  la colonne vertébrale

Lorsque nous nous asseyons, le poids du corps est souvent mal réparti. Cela augmente la pression entre les disques intervertébraux, ce qui provoque des douleurs dorsales. Dans certains cas, la combinaison d’une mauvaise posture en position assise et du temps excessif que nous passons dans cette position peut entraîner des problèmes plus graves, tels qu’une hernie discale.

Nuisible à la circulation sanguine

La position assise perturbe la circulation sanguine et lymphatique. Ainsi, si la personne reste trop longtemps dans cette posture, elle peut avoir des problèmes tels que gonflement des jambes, douleurs, varices, etc.

Vieillissement précoce des cellules

Une étude de l’université de Californie portant sur 1 500 femmes a analysé l’impact de la sédentarité sur les télomères, structures proches de l’ADN, dont la taille sert de marqueur de l’âge cellulaire. Les résultats sont impressionnants.

L’enquête a révélé que les femmes sédentaires qui restaient assises plus de 10 heures par jour, par rapport aux participantes également sédentaires, mais qui restaient assises moins longtemps, présentaient un raccourcissement des télomères équivalent à huit ans de vieillissement.

D’autre part, l’étude suggère que la pratique d’activités physiques peut neutraliser le raccourcissement naturel du vieillissement. En effet, les femmes qui font de l’exercice (pendant au moins 30 minutes par jour) ne présentent pas de lien entre le temps passé en position assise et la réduction de la longueur des télomères.

Risque accru de décès

Cela peut sembler exagéré, mais c’est une étude scientifique. Rester assis pendant de longues heures réduit l’espérance de vie. Le risque de décès est 50 fois plus élevé chez ceux qui passent trop de temps assis.

La bonne nouvelle est que si nous ne pouvons pas éviter cette routine, nous pouvons au moins en atténuer, voire neutraliser les effets, avec quelques changements d’habitudes.

Comment éviter les risques ?

Si vous passez de nombreuses heures par jour sur la chaise, l’idéal est de se lever 10 minutes toutes les heures et de marcher d’un côté à l’autre pendant au moins 5 minutes. Essayez également de vous étirer et de vous dégourdir les jambes, les bras et le cou pour éviter les gonflements et les douleurs dorsales.

Si vous travaillez avec un ordinateur, essayez de vous asseoir correctement : inclinez votre dos complètement et poussez votre hanche en arrière jusqu’à ce que vos fesses reposent sur le dossier du siège. En outre, vos pieds doivent reposer sur le sol et vos bras doivent reposer sur la table avec vos coudes soutenus.

Le plus important : pour échapper à la sédentarité, il est recommandé aux adultes de faire au moins 30 minutes d’activité physique, cinq jours par semaine, et ils peuvent commencer par une routine plus légère.

De plus, gardez un œil sur la balance : l’obésité et le surpoids sont extrêmement nocifs pour la santé.

Très important : éviter cigarette.