4 choses à savoir sur la peinture au pastel

Peinture acrylique, à l’huile ou aquarelle, il existe différentes manières de peindre. Quant au pastel, c’est une technique qui combine le dessin et la peinture. De même, c’est une très belle technique pour se familiariser avec la peinture après avoir appris le dessin. Si vous avez déjà travaillé avec le charbon de bois, c’est une technique similaire. La différence est que le pastel est plus vivant, en raison de la large gamme de couleurs disponibles. Nous vous expliquons tout sur cette technique.

1. Histoire de la peinture au pastel

La technique du pastel est apparu en Europe à la fin du 17ème siècle, lorsque les dessinateurs commencent à utiliser le pastel sec à base d’argile extraite de la terre et découpée en barres pour faciliter son utilisation. À cette époque, les couleurs utilisées pour cette technique étaient très limitées. Les craies pastel n’étaient disponibles qu’en rouge, noir et blanc. Les artistes ont dû utiliser leur créativité pour créer des portraits accrocheurs avec uniquement ces teintes. Des années plus tard, au 18ème siècle, cette technique de peinture est devenue populaire. À cette date, une large gamme de couleurs pastel était disponible et les artistes expérimentaient de plus en plus de nouvelles techniques de peinture.

Rosalba Carriera, une artiste italienne, était l’une des plus remarquables dans la technique du pastel. Ses portraits étaient les plus recherchés par l’aristocratie anglaise en raison du réalisme et du détail qu’il réussissait à inclure dans chacun. D’autres peintres de la technique du pastel se sont démarqués dans le temps, tels que Jean François Millet, Greco, Caravage et Edgar Degas. En 1730, les peintures au pastel se vendaient déjà dans les magasins londoniens dans une large gamme de couleurs, ce qui ajoutaient de la polyvalence aux portraits d’artistes.

2. La matière de base de la peinture aux pastels

La peinture au pastel n’est pas la plus courante dans les cours d’art. Les procédés pour peindre une œuvre, souvent utilisés, sont la peinture à l’huile, acrylique ou aquarelle. Cependant, les pastels présentent un autre type de peinture. Ce sont des bâtons de pigment contenant des liants. En servent à peindre en s’appliquant sur du papier, pour donner au final des couleurs à votre dessin. Il existe aujourd’hui différents types de pastels, que vous devez connaître avant de commencer :

  • Les pastels secs : ils sont à base de gomme arabique. Vous trouvez les pastels moelleux, qui sont des barres en forme de craie se caractérisant par le fait qu’elles contiennent peu de liants. Vous avez ainsi des pastels très poussiéreux avec des couleurs très denses. Des pastels durs peuvent également être trouvés dans les magasins d’art. Contrairement aux moelleux, ils contiennent plus de liants. Ils sont alors plus résistants et servent à préciser les détails. Les bords vous permettent de tracer des lignes fines.
  • Les pastels gras : il existe des pastels gras à l’huile sous forme cylindriques. Ils sont composés de pigments et d’huiles. Vous pouvez les utiliser directement, ou servir de base à la peinture en se servant de pinceaux humides. Vous trouvez également des pastels qui faits de cire au lieu d’huile. Ces pastels, par contre, ne peuvent être mélangés avec de l’eau. Ils aident à masquer une partie d votre dessin qui doit rester vierge.

Ces pastels sont très différentes et n’ont pas le même effet, selon leur utilisation. De plus, vous ne pouvez pas les mélanger comme la peinture acrylique. Vous devez avoir une large palette de couleurs pour peindre les teintes.

3. Le matériel nécessaire pour peindre au pastel

La peinture au pastel fait partie des loisirs créatifs les plus agréables pour se familiariser avec le monde de la peinture après avoir connu un peu le dessin. Les matériaux nécessaires pour peindre au pastel sont :

  • Papier à dessin.
  • Peintures pastel.
  • Linge sec.
  • Fixateur.
  • Pinceaux.

Pour le papier, vous pouvez aussi utiliser du carton ou même du bois, mais il est recommandé d’utiliser du papier à dessin dans un premier temps, et le plus rugueux sera le mieux. Il existe un papier spécial pour la technique du pastel, car il supporte très bien le frottement des doigts lors du travail avec le gâteau. Par contre, bien que le pastel ne nécessite pas de temps de séchage car il n’y a pas d’élément humide, il est nécessaire de fixer l’ensemble de l’œuvre lors de la finition avec un fixateur.

4. Les techniques de peinture au pastel

La première chose à savoir est que les pastels ne sont pas préalablement mélangés sur une palette. Les couleurs pastel se superposent directement sur le papier à dessin pour les couleurs intermédiaires. Il est donc préférable d’avoir suffisamment de nuances dans la boîte pastel pour couvrir toutes les nuances souhaitées. Pour apprendre la peinture au pastel, il existe différentes manières. Une fois la couleur appliquée, les artistes ont de nombreuses façons de la travailler. La technique de maculage est basée sur l’étalage de la poudre de pastel avec les doigts ou un crayon spécial. Vous pouvez ainsi donner un aspect plus solide à vos couleurs. Cependant, n’abusez pas de cette technique, car vous risquer de donner un aspect sale à votre peinture.

De nombreux artistes s’abstiennent aussi d’utiliser le flou, préférant superposer les couleurs les unes avec les autres sans les adoucir, ni les étaler. Cela vous permet de donner un aspect un peu plus réaliste et détaillée à votre dessin. Et comme nous l’avons déjà évoqué, les pastels secs peuvent être réduits en poudre et dissous dans de l’eau avant d’être utilisés avec des pinceaux. Cette méthode fonctionne pareil avec les pastels gras à base d’huile. Dans ce cas, vous n’êtes pas obligé d’écraser le pastel, mais de l’utiliser directement avec un pinceau humide.