Conseils pour entretenir des chaussures en daim

L’apparition des chaussures en daim remonte aux années 1950 lorsque Nathan Clark a conçu des bottines en daim et sans doublure lors d’un voyage en Birmanie. Lorsqu’il n’est pas entretenu, le tissu a tendance à accumuler de la poussière qui, avec le temps peut conduire à la formation de quelques stries disgracieuses. C’est pourquoi il est important de se procurer des accessoires adaptés à cette matière comme une brosse avec crêpe et poils nylon ou des sprays adaptés au daim.

D’où provient le daim ?

Le daim est une matière très utilisée pour les chaussures, les sacs, les vestes et aussi pour les canapés, fauteuils… Contrairement aux idées reçues, le daim ne provient pas de l’animal et sa peau n’est jamais utilisée. Il s’agit d’un dérivé du cuir avec un toucher plus doux. Il fait partie de la matière des cuirs « suède » et, est considéré comme un « cuir retourné » en raison de sa souplesse et de son aspect velours. Le daim ne se ponce pas mais se brosse. C’est pourquoi, il est plus fin que le nubuck, prélevé sur la partie supérieure du cuir et fabriqué à partir de peaux de grande qualité.

L’entretien quotidien

Les chaussures en daim sont aussi belles que délicates. Il existe quelques remèdes pour l’entretien quotidien afin d’éliminer les taches les plus tenaces sur tous types de daim : bottines, Chelsea boots, talons… Le daim se salit plus facilement que les autres matières comme le cuir car il se décolore et durcit plus rapidement à cause de l’accumulation de poussière. C’est pourquoi, il est important de brosser ses souliers tous les jours ! L’utilisation d’une brosse avec des poils nylon est parfaite pour éliminer la légère couche de poussière et retrouver la couleur d’origine de la chaussure. Si les chaussures en daim sont endommagées et si la couleur a perdu de son éclat, il est nécessaire d’utiliser une gomme ou un spray nettoyant spécifique. Généralement vendus chez un cordonnier, les produits d’entretien sont disponibles dans différentes couleurs.

Comment éliminer les petites tâches ?

S’il s’agit de petites tâches, vous devez d’abord mettre du détachant sur une petite surface à l’aide d’un coton tige, de préférence sur une surface peu vue de la chaussure car le daim ne réagit pas de la même façon sur les couleurs vives. Il existe également une autre façon de nettoyer le daim, avec un coton imbibé de lait. Evitez de trop frotter pour ne pas abîmer votre jolie paire de chaussures en daim !

Comment éliminer les tâches les plus tenaces ?

Si les tâches sont plus tenaces, vous pouvez appliquer une épaisse couche de terre de Sommières sur la tâche. Laissez agir quelques minutes puis frottez délicatement vos chaussures à l’aide d’une paire de collants en nylon. Si la tâche persiste, n’hésitez pas à utiliser le côté abrasif d’une éponge propre imbibée de vinaigre blanc. Evitez de frotter trop fort sur les chaussures pour conserver le toucher duveteux de la matière. Si les deux techniques ne fonctionnent pas, vous pouvez utiliser de l’ammoniaque sur un coton-tige en n’oubliant pas de vous protéger avec un masque et des gants.

Nettoyer des chaussures en daim abîmées par la pluie

La pluie est le pire ennemi des chaussures en daim ! Si vous marchez dans une flaque d’eau, il y a un de fortes chances que des taches blanches se forment sur vos chaussures ou qu’elles changent de couleur. Pour retirer des taches de pluie, vous aurez besoin de vos ongles et d’une gomme. Commencez par gratter la tâche avec votre ongle, doucement et sans chercher à faire disparaître complètement la tâche. Cette première étape consiste à éliminer la partie « dure » de la tâche. Ensuite, utilisez une gomme adaptée ou une gomme à crayon propre puis gommez doucement la tâche pour ne pas abîmer le daim. N’ajoutez surtout pas d’huile de coco comme pour le cuir, cela ne fera qu’empirer la situation.

Comment éliminer des taches d’huile ?

Utilisez d’abord de l’essuie-tout pour absorber un maximum d’huile sur les chaussures. Vous pouvez ensuite utiliser de l’amidon ou du talc pour éliminer complètement la tâche. N’hésitez pas à mettre un peu de terre de Sommières en frottant avec une paire de bas en nylon. L’éponge imbibée de vinaigre blanc peut aussi vaincre les tâches d’huile sur les chaussures en daim. Cependant si les taches d’huile résistent à ces solutions, nettoyez entièrement les chaussures avec un chiffon imbibé d’ammoniaque. Il est toutefois recommandé de faire un essai sur un petit coin caché de la chaussure pour voir si le daim résiste au produit. Si l’ammoniaque est trop fort pour la chaussure, n’hésitez pas à le diluer avec de l’eau claire.